Box Domotique : Faire le bon choix





faire un choix en domotique

Maintenant que l’on a compris pourquoi faire de la domotique, il est temps de regarder de plus près les box domotique disponible sur le marché.

 

Plusieurs choix vont s’offrir à vous et on peut vite se perdre parmi la multitude de solutions domotiques proposées sur le marché.

 

Encore une fois il est primordial de définir ses critères de décisions en fonction de ses compétences, car oui certaines solutions vont demander pas mal d’huile de coude pour faire tourner notre box domotique correctement.

 

Domotique :  Critères / Compétences

 

Pour vous aider dans le choix de votre box domotique il est important d’évaluer ses compétences. En effet si vous n’avez jamais remplacé une prise mural ou un interrupteur la domotique va vite devenir compliqué et très chère. Cependant en étant un peu bricoleur on arrive à faire des miracles. C’est aussi un très bon moyen d’apprendre de nouvelles compétences tout en s’amusant.

 

Comme expliqué dans mon premier article regardons un peu nos compétences. Je suppose que vous êtes un peu geek sur les bords pour vous lancer dans l’aventure de la domotique. Et pour une fois être geek va vous aider grandement croyais moi.

les critères de la domotique

Mes Critères :

  • Box domotique pas chère :

Je ne souhaite pas dépenser des centaines d’euro pour débuter en domotique. Je préfère y aller progressivement et faire évoluer la solution dans le temps. Juste pour éviter un gros investissement au début et me rendre compte que ça ne sert à rien au finale.

  • Une solution flexible :

Je cherche aussi une solution domotique flexible, qui pourra s’adapter à mes futures besoins et accepter un maximum de protocoles. Je ne souhaite pas être enfermés dans une solution qui ne sera peut-être plus maintenu à l’avenir.

compétence domotique

Mes Compétences :

  • Informatique

Sur ce coup j’ai du bol je travaille dans l’informatique depuis 10 maintenant et un ordinateur même sous linux ne me fait pas peur. Ce point est assez important pour la suite si vous souhaitez faire des économies à long termes.

Si vous êtes allergique au terminal linux la domotique va vous coûter cher.

  • Bricolage / Electricité

 

Sur ce point on va dire que je me rapproche plus de Oui-Oui fait du bricolage que d’un expert qui a refait entièrement sa maison. Mes connaissances en électricité se résume à U=RI ce qui ne va pas beaucoup m’aider. Cependant c’est un sujet abordable que beaucoup de bricoleurs connaissent. Il est donc assez facile de trouver des réponses autour de vous.

 

Les box domotiques constructeurs

 kit boitier box domotique tahoma somfy zibase fibaro

Tout d’abord regardons ce qu’il ce fait sur le marché. Plusieurs constructeurs ont bien compris l’intérêt de sortir sa propre box domotique pour ainsi pouvoir vendre leurs produits / composants plus facilement.

Car oui la domotique reste un business qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Avant toutes choses je souhaiterais vous préciser même si sa peut paraître évident que je ne possède pas l’ensemble des box domotiques du marché et que mon avis ne reflète que mon impression sur ces produits.

 

Les grands acteurs du marché sont :

 

Ces box domotique sont clairement orientées grand public. Elles possèdent de nombreux avantages permettant une installation et configuration simplifié et ainsi permettre à monsieur tout le monde de gérer ses lumières depuis son smartphone.

 

Seulement voilà ces box domotiques ne sont pas compatibles multi protocoles. Elles en gèrent un certain nombre en natif, parfois même un seul, et il est compliqué de faire évoluer le nombre de protocoles.

 

Alors quand on voit le prix de ces box domotiques on est en droit de se demander si elles seront toujours d’actualités dans 1 an. Et investir des centaines d’euros, voir près de 500€ dans une Fibaro ça pique un peu.

domotique pas cher

L’autre point qui m’embête c’est le concept de box domotique constructeurs. Elles sont toutes fermées. C’est à dire qu’il est très compliqué voire impossible de sortir des sentiers battu. Si l’on veut faire quelque chose il faut que la box le permette en natif, impossible d’ajouter la fonctionnalité en manuel ou en ajoutant un script ou autre bout de code.

 

L’accessibilité est clairement le mot d’ordre pour ces constructeurs. C’est accessible sans ou peu de connaissance en informatique / électricité / programmation. D’un coté à 400€ la box domotique autant dire que j’aimerais qu’elle se configure toute seule.

 

Vous m’aurais compris en me lisant, je ne suis pas un grand fan de ces box. Peut-être que si mon budget me le permettait je serais parti sur ce type de solution mais sachant que mon critère numéro 1 est de trouver une box domotique pas chère il m’a fallu creuser pour trouver une autre solution.

 



Raspberry Pi 3 : Le couteau suisse du geek

Raspberry PI le couteau suisse du geek

Attaquons maintenant le gros du dossier et surtout la partie qui me tient le plus à cœur : le Raspberry PI. Tout geek qui se respecte connait le raspberry, ce mini-ordinateur capable de presque tout faire. Sinon voici une explication de ce mini-ordinateur :

 

Source Wikipedia :

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur mono-carte à processeur ARM conçu par le créateur de jeux vidéo David Braben, dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi.

Cet ordinateur, qui a la taille d’une carte de crédit, est destiné à encourager l’apprentissage de la programmation informatique ; il permet l’exécution de plusieurs variantes du système d’exploitation libre GNU/Linux et des logiciels compatibles. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran) dans l’objectif de diminuer les coûts et de permettre l’utilisation de matériel de récupération.

Son prix de vente était estimé à 25 $, soit 19,09 €, début mai 2011. Les premiers exemplaires ont été mis en vente le 29 février 2012 pour environ 25 €. En septembre 2016, plus de dix millions de Raspberry Pi ont été vendus. De multiples versions ont été développées, les dernières sont vendues un peu plus de 25 € pour le B+, à un peu plus de 30 € pour le Pi 2 (2015), un peu plus de 38 € pour le Pi 3 (2016) et 5$ pour le Raspberry Zero (2016)

 

L’origine du projet était de proposer un ordinateur à faible coût pour les pays en voie de développement. Seulement au vu des capacités technique et le prix le Raspberry PI est devenu le chouchou de tous les geeks.

 

Il a été ainsi détourné et intégré à de nombreux projet que ce soit des robots, des bornes d’arcades, serveur multimédia, media center… Les solutions sont quasi infinies avec ce mini-ordinateur.

Et vu son prix il répond parfaitement à notre besoin d’avoir une box domotique pas chère.

 

Un box domotique pas chère

 

Raspberry PI : La solution domotique

 

Tout d’abord il va nous falloir un peu d’huile de coude pour la configuration et finaliser la configuration du raspberry. Le raspberry est facilement trouvable sur internet. J’ai l’habitude de commander mes produits sur Amazon pour la rapidité des livraisons sachant que je suis Premium. Je vous invite à découvrir leur offre de 30 jours gratuitement en cliquant sur la bannière.

Au niveau du matériel vous allez voir qu’il y a une multitude de produit autour du Raspberry PI. Personnellement j’ai fait le choix d’acheter un pack complet plutôt que de commander chaque élément séparément.

 

Pourquoi avoir fait ce choix ?

Tout simplement parce que je suis impatient. Mais aussi pour être sûr d’avoir la bonne alimentation et un boitier qui protège parfaitement la carte mère.

Le pack comprend :

  • Carte Mère Raspberry PI 3 (le dernier modèle à ce jour)
  • Une alimentation adéquate 12v
  • Une carte micro-SD 16 GB ainsi que l’adaptateur
  • L’OS NOOB déjà installé.

 

Point très important ! Ne faites pas la même erreur que moi et prenez une carte SD de 16GB minium sinon vous allez très vite vous retrouver à court d’espace disque.

 

Vous l’avez commandé ? Bien nous voilà donc avec une box domotique à 72€, petite, économique et fiable.

Petit bonus avec le Raspberry, c’est que l’on pourra lui ajouter plein d’autre fonctionnalités par la suite et pas seulement le rôle de box domotique. Nous y reviendrons dans d’autres articles.

Pas mal non ?

 

Je vais pas vous mentir ce n’est que la première étape car notre boitier n’est pour l’instant bon qu’à héberger notre future interface domotique. Il n’est pas encore capable d’envoyer des signaux RadioFréquence ou même Z Wave.

 

Ajouter les protocoles Radio Fréquence et Z Wave au Raspberry

 

Comme on vient de le voir le Raspberry est un mini-ordinateur qui consomme peu d’énergie et qui se glisse partout dans une maison (Critère WAF respecté 🙂 ). Comme je le précisé dans un précédent article il faut maintenant lui permettre de prendre en compte les protocoles utilisés dans le monde de la domotique et qui sont les plus fréquent :

 

  • Radio Fréquence (433Mhz)
  • Z WAVE

Vous vous rappelez quand je vous disais que je souhaitais une solution flexible et évolutive ? Et bien notre Raspberry va être en mesure de parler tous les protocoles domotiques que l’on souhaite en lui ajoutant le bon émetteur.

 

Pour l’émetteur radio fréquence, le choix est assez simple. Il n’y a que le RFXCom RFXTRX433e ! Ce mini boitier se connecte en USB sur notre Raspberry et va nous permettre d’émettre des signaux à destination de nos équipements compatible. L’avantage de ce boitier c’est que la dernière version est capable de dialoguer avec les volets roulants SOMFY.

 

Ces types de volets sont très répandus en France et surtout dans les nouvelles constructions. Donc regarder de plus près le modèle que vous avez chez vous pour voir si il est compatible.

 

Si il ne l’ai pas, pas de panique il existe d’autre solution que nous explorerons dans d’autres articles.

 

Les prix fluctuent un peu sur ce boitier comme on peut le voir :

rfxcom pas chère

 

Actuellement il est à 90€ l’un des prix les plus bas donc jetez-vous dessus 🙂

 

Concernant l’émetteur ZWAVE il y a déjà plus de choix. Ils fonctionnent sur le même principe que l’émetteur RFXCom . Ce sont généralement de petit stick USB que l’on branche directement sur notre Raspberry.

zwave logo protocole

Personnellement j’ai fait le choix du modèle Aeotec Gen5. Tout simplement parce qu’il possède une fonction nomade.

 

En gros nous allons pouvoir, au besoin, déconnecter notre stick z wave du Raspberry pour inclure des périphériques qui se situe loin de notre box domotique ce qui vous allez le voir va s’avérer bien pratique 🙂

 

Conclusion sur les box domotique

 

Voilà vous en savez maintenant un peu plus sur comment débuter la domotique pas trop chère en utilisant un Raspberry en lieu et place des box constructeurs.

 

Nous avons trouvé le matériel adéquat :

On se retrouve donc avec une box domotique pour 227€ qui est capable de gérer les radio-fréquence et le Z WAVE et qui va pouvoir faire plein d’autre choses.

 

Et le plus important dans tout ça c’est que l’on peut y aller étapes par étapes.

 

Je n’ai pas tout acheté d’un seul coup. J’ai commencé par commande le Raspberry pour me familiariser un peu avec puis le stick Aeotec Gen 5 et pour finir le RFXcom.

 

L’avantage est de pouvoir étaler les dépenses dans le temps tout en maîtrisant chaque éléments.

 

Maintenant que l’on a tout le matériel nécessaire il va falloir se pencher sur le cœur de la domotique, je parle bien sûr de l’interface ! Qu’allons-nous donc bien pouvoir choisir comme logiciel domotique open-source ? Deux choix s’imposent facilement :

domoticz interface domotique Jeedom interface domotique

Nous en parlerons plus en détail dans un article dédié.

 

N’hésitez pas à me donner votre avis et à partager votre vision d’une box domotique 🙂

Post Author: tomtom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *